classement 


Le classement reste une démarche volontaire. En simplifiant et rénovant cette procédure, le législateur a voulu encourager les Offices de tourisme à se faire classer pour mieux  affirmer leur rôle dans les destinations touristiques grâce à l'effet structurant qui peut en résulter au plan local. 


Les catégories

 

Catégorie I

Cette structure est de type entrepreneurial. Elle est pilotée par un directeur répondant à un niveau de compétence ou d'expérience élevé. Elle exerce la plénitude des missions. Elle déploie, notamment des actions de promotion internationales et nationales. Elle se dote d'une politique qualité de service et mesure sa performance globale.  

 

Catégorie II

Cette structure est de taille moyenne. Elle est pilotée par un directeur (ou responsable) de même niveau de compétence. Elle propose des services variés aptes à générer des ressources propres. Elle développe une politique de promotion ciblée et inscrit ses actions dans une démarche de qualité de service rendu. 

 

Catégorie III

Cette structure est de petite taille. Elle est cependant dotée d'une équipe permanente chargée de l'animation du réseau des professionnels, de l'information et de l'accueil. Elle remplit les missions de base.


L'objectif 


C'est un challenge qui s'offre à nous ! En effet, actuellement aucun office de tourisme n'a obtenu un tel classement dans les terres du département, ce serait un véritable atout qualitatif par rapport à la forte concurrence de la littoral et puis ce classement est également une valeur ajoutée en interne, pour les équipes en charge du développement touristique du territoire.

C'est aussi, améliorer l'accueil de nos touristes pendant leurs séjours, devenir une destination de qualité pour augmenter la fréquentation; mettre en place des actions de promotions, des animations et des projets avec les prestataires touristiques afin de dynamiser le territoire et le rendre exceptionnel.  


Mieux comprendre le classement et ses atouts




Télécharger
Tous savoir sur le classement
Guide sur le classement des OT - UD 66.p
Document Adobe Acrobat 362.7 KB